Mélissa Longpré est originaire de Carleton-sur-Mer en Gaspésie et est basée à Montréal. Elle a obtenu un certificat en arts plastiques, puis un baccalauréat en design graphique de l’UQÀM. Sa pratique se traduit principalement par la photographie, le dessin et les installations. Considérant le livre comme un espace d’exposition et un médium en soi, plusieurs de ses projets prennent cette forme.

Son travail est alimenté par ses cueillettes et ses observations, tant en nature qu’en milieu urbain. Les spécimens naturels et les objets trouvés servent de matière première à l’artiste qui les accumule, tant sous leur forme physique que photographique. Ses projets prennent racine sur un territoire choisi qu’elle parcourt à l’affût des phénomènes récurrents et des anomalies.

Dans ses compositions, chaque élément devient une particule d’un nouveau langage. Par leur juxtaposition, elle explore les dialogues qui s’en dégagent. Elle repère les motifs à extraire et ceux à créer afin de développer des écritures visuelles empreintes de poésie. Elle cherche à révéler l’inaperçu, à susciter curiosité et émerveillement devant le minuscule et le familier. À travers ses travaux, elle examine le rapport sensible que nous entretenons avec le vivant et la matière et l’usure.